Le Blog de Patrick Baudouin
Accueil du site > LA JEUNESSE DU VIN

LA JEUNESSE DU VIN

vendredi 22 octobre 2010


Mercredi 20 octobre, 12 heures : fin des vendanges 2010. Très belles vendanges, nous en reparlerons. Mais surtout, ce jour là, à Princé, nous avons eu un visiteur. Christian Stevanin. Ce n’est pas un vigneron star, un journaliste vedette du vin. Pas un chef étoilé... C’est "simplement" un enseignant, en sommellerie, du lycée hôtelier de Dinard. Un prof, quoi, qui va prendre sa retraite en 2011.. Quand je vois ou pense à Christian, je pense irrésistiblement aux paroles de Claude Got, l’hygiéniste inspirateur de la loi Evin, que j’ai déjà cité sur ce blog : "si vous ne buvez pas, continuez". Le métier de Christian Stévanin, c’est d’apprendre aux jeunes à boire du vin. Un homme dangereux pour la jeunesse... Christian, depuis 1985, a initié des centaines de jeunes filles et hommes au vin. Nombre d’entre eux sont aujourd’hui sommeliers dans de très beaux restaurants, mais aussi cavistes, voire vignerons, et sont des professionnels heureux, compétents, que vous avez peut-être déjà rencontrés, et qui vous ont parlé avec émotion, poésie, enthousiasme, des vins qu’ils vous ont servi, des lieux et des hommes et femmes qui les ont enfantés... Il a aidé, dans cet esprit, un jeune homme victime d’un accident à surmonter son handicap et à devenir un des plus brillants sommeliers de notre pays... Tous les ans, le lycée hôtelier de Dinard envoie les élèves de la mention sommellerie en stage chez des vignerons ligériens. Il y a une quinzaine d’années, Christian Stevanin, qui avait lu René Dumont, m’a proposé un, ou une ? stagiaire...ainsi qu’à d’autres vignerons qui comme moi s’engageaient dans la voie de la non chaptalisation, du travail du sol, du bio...A l’époque, nous n’étions pas considérés comme très sérieux..Cela n’allait pas de soi, pour un enseignant responsable, de faire confiance à ces vignerons considérés comme des "rigolos" par beaucoup...Et pourtant, cette collaboration à l’initiation de la jeunesse au vin s’est poursuivie jusqu’à maintenant... Alors, si vous avez des enfants, qui, comme les miens, sont curieux des goûts, qui aiment sentir votre verre, tremper leurs lèvres pour une goutte qui leur donne envie de découvrir des paysages, des cultures, des vignerons...n’ayez pas peur pour leur avenir...pensez plutôt à Christian Stévanin...

 3.4 Mo
PRINCE 20 OCTOBRE 2010

6 Messages de forum pour cet article

  • LA JEUNESSE DU VIN 29 octobre 2010 06:50, par Anne-Marie Chabbert

    Cher Patrick,
    j’ai lu avec délectation l’article et je suis rassurée que de tels témoignages existent. Merci encore pour toutes ces belles choses auxquelles tu contribue.

    Amitiés

    Anne-Marie

  • LA JEUNESSE DU VIN 29 octobre 2010 09:55, par Ségolène Lefèvre

    Merci pour cet article et cet hommage à Christian Stevanin qui fait véritablement œuvre de salubrité publique. Apprendre à déguster le vin est le meilleur antidote à une consommation irresponsable de l’alcool.C’est aussi former de futurs dégustateurs à préférer les bons vins. Et comme la transmission familiale de dégustation du vin est très faible dans notre pays, je note un intérêt et une curiosité croissante chez les jeunes qui n’appartiennent pas au milieu viticole pour cet apprentissage.

  • LA JEUNESSE DU VIN 30 octobre 2010 10:25

    merci Patrick pour cet article sur
    Christian,
    Il est sûr qu ’entre deux artistes
    vous vous compreniez.

    a bientôt
    jacques

  • LA JEUNESSE DU VIN 30 octobre 2010 19:00, par stefano Carraroli

    Questo articolo è molto interessante ed istruttivo. Sarebbe un bene che venisse letto da tanti produttori anche in Italia.
    Grazie Patrick

    Stefano Carraroli

  • LA JEUNESSE DU VIN 31 octobre 2010 15:11, par Franck Ramage

    Salut Patrick et merci de rendre hommage au travail de Christian, c’est OVNI dans le paysage de l’éducation nationale, cet amoureux des gens vrais, de celles et ceux qui transmettent au dela d’un savoir une réelle émotion. Quelle plaisir de partager un moment d’amitié en sa compagnie et de l’entendre nous narrer tel un chevalier des temps modernes, au verbe haut et en vieux françois tel fait ou telle anecdote... Pour faire court : des barres de rire mais un profond respect pour ce qu’il représente et le style inimitable qu’il véhicule. La retraite et proche. C’est vrai que l’éducation nationale va perdre un Grand messieur mais nous gagnons quant à nous plus de temps à passer avec lui. Je lève mon verre à vous Monsieur Stevanin, puisse les grands Cabernets de la Loire vous donner la force et l’envie de ne jamais changer.
    Très amicalement
    Franck Ramage
    Professeur de Sommellerie
    Paris 7ème

  • LA JEUNESSE DU VIN 7 novembre 2010 05:10, par JUTEAU Odile

    Bonjour Patrick,

    Fille de vigneron, je partage l’avis de cet enseignant qui transmet l’éducation sur le vin et le fait "apprécier", notamment aux plus jeunes. Le vin fait parti de notre art de vivre et doit le rester.

    Odile


PRINCE 49290 CHAUDEFONDS-SUR-LAYON - Tél-Fax : 02 41 74 95 03 | domaine@patrick-baudouin-layon.com Plan du site | Mentions légales | Espace privé |